Signes radiologiques du lipœdème

Lors du bilan complémentaire du lipœdème, le chirurgien plasticien spécialisé en lipœdème demandera une étude du réseau veineux profond et superficiel ou échographie-doppler. De manière à constater les signes radiologiques du patient.

Cette étude permettra de rendre compte de la bonne circulation veineuse des membres. Préalable indispensable à la chirurgie esthétique par liposuccion WAL. Elle permettra aussi de décider si une chirurgie vasculaire des varices doit être proposée avant la liposuccion WAL.

De plus, dans les cas évolués, souvent les stades 2 forts, 3 et 4 de la classification médicale du lipœdème, le Dr Nicolas Zwillinger demandera une lymphoscintigraphie réalisée dans des centres de médecine nucléaire.

Cet examen analyse précisément l’état lymphatique de la patiente. Permettant de déterminer la part lymphatique parfois associée dans la maladie expliquant les gros membres.

Pour réaliser une opération de liposuccion W.A.L., le chirurgien plasticien a besoin d’une analyse sanguine pré-opératoire, prévenant une possible anémie ou des carences en fer.

L’ensemble de ces résultats complémentaires permettra au Dr Nicolas Zwillinger et à son équipe de planifier une stratégie thérapeutique opératoire précise. Cela afin de traiter la patiente dans son ensemble et en toute sécurité.