Signes cliniques

Signes cliniques du lipœdème

Le diagnostic du lipœdème peut être établi par différents professionnels de santé (angiologues, généralistes, chirurgiens esthétique…). Ce professionnel s’appuiera sur un ensemble de signes cliniques propres au lipœdème, par questionnement et par examen physique.

Dans un premier temps le docteur vous posera un ensemble de questions lui permettant d’en apprendre plus sur l’apparition du lipœdème, vos antécédents ainsi que votre ressenti ; ce sont les symptômes du lipœdème

Puis il passera à l’examen clinique.

Lors de l’examen physique, on s’attachera tout d’abord à l’apparence visuelle de votre corps. On note chez les personnes atteintes de lipœdème une disproportion des membres inférieurs ou supérieurs vis à vis du reste du corps, notamment de la taille qui va rester fine par rapport aux membres. Au niveau des membres inférieurs on note la disparition des articulations tels que les genoux et les chevilles ; au niveau des membres supérieurs, les coudes et les poignets sont peu marqués et remplis de graisse. Néanmoins les pieds et les mains ne sont pas touchés et ont une apparence tout à fait normale. Sur une vue globale du corps, les membres inférieurs ont l’aspect de “poteaux”. Un signe-clef du lipœdème est l’atteinte symétrique et bilatérale observée sur le corps des patientes.

Le professionnel étudiera ensuite le système vasculaire, il pourra noter à l’œil nu l’apparition de varicosités signe d’une fragilité vasculaire, idéalement aidé d’un écho-doppler des zones atteintes afin d’avoir un visuel complet des atteintes vasculaires possibles. Il pourra constater ou vous questionner sur l’apparition de bleus ou d’hématomes spontanés sur les membres. En touchant les zones atteintes il pourra sentir les amas graisseux, mais également l’aspect de la peau changeant au fil des différents stades de la maladie. Il pourra vérifier la souplesse des articulations car le lipœdème aux stades avancés entraîne parfois une perte de mobilité. Il testera également la douleur à la pression exercée sur les membres inférieurs et supérieurs.

L’ensemble de ces signes cliniques représente un faisceau d’argument en faveur du diagnostic de la maladie lipœdème et permet également de préciser le stade et le type de la maladie.