Peinture d'une femme par Botero, la maladie du lipoedème

La maladie : Qu’est-ce que le lipoedème ?

La maladie du lipoedème est un trouble de l’apparition et de la répartition du tissu adipeux, localisée uniquement sur les membres inférieurs et sur les membres supérieurs. Elle s’accompagne d’oedèmes et elle est généralement associée à une fragilité vasculaire.

Appelée familièrement maladie des “grosses jambes” ou des “jambes poteaux”, cette pathologie touche quasiment exclusivement les femmes. Même si l’origine de cette maladie reste peu connue on suppose une prédisposition génétique. Elle reste méconnue notamment du corps médical, les personnes se sentent souvent incomprises, ce qui ajoute de la souffrance psychologique à la souffrance physique.

Cette pathologie chronique se déclenche généralement lors de changements hormonaux tels que la puberté, la grossesse ou la ménopause. Si la pathologie est déjà présente lors de ces événements cela peut entraîner une aggravation des symptômes. Une fois déclaré, le lipoedème va vous accompagner toute votre vie, il est important d’établir rapidement un diagnostic afin d’adapter son hygiène de vie.

Souvent confondu avec l’obésité, le lipoedème ne disparaît pas avec un régime ou du sport, même si une alimentation équilibrée et la pratique de sport de façon régulière (notamment aquatique) améliorent la vie avec le lipoedème.

5 types de lipoedème

en fonction de la localisation des amas graisseux et de l’oedème :

  •  I : Hanches/fesses
  •  II : Des fesses aux genoux (compris)
  • III : Fesses aux chevilles (comprises)
  • IV : Bras
  • V : Mollets seuls

3 principaux stades du lipoedème selon grâvité

On retrouve 3 stades dans le lipoedème, progressant facilement du stade 1 au stade 3 avec le temps et sans prise en charge de la pathologie.

Illustration des différents stades du lipoedème
  • I : Surface cutanée lisse, souple à la palpation, épaississement uniforme de l’hypoderme.
  • II : Surface cutanée irrégulière, aspect peau d’orange, sensation de nodules à la palpation
  • III : Surface cutané dure, augmentation des volumes, aspect de membres déformés, gêne fonctionnelle

Il est important de ne pas confondre lipoedème et lymphoedème, le lymphoedème est un amas de lymphe et non de graisse.

Plusieurs signes permettent de faire la différenciation entre ces deux pathologies :

– Apparition de l’oedème : symétrique pour le lipoedème, asymétrique pour le lymphoedème

– Douleurs à la pression : oui pour le lipoedème, non pour le lymphoedème

– Apparitions d’hématomes : oui pour le lipoedème, non pour le lymphoedème

– Gonflement des mains et des pieds : non pour le lipoedème, oui pour le lymphoedème

Après avoir passé le stade III, le lipoedème peut évoluer en un lipo-lymphoedème : un trouble de l’écoulement lymphatique s’ajoute au lipoedème, entraînant une accumulation de lymphe dans les tissus.