Auto-diagnostic : symptômes

Vous vous demandez si vous êtes atteinte de lipœdème

Et il est important de faire son auto-diagnostic. Cette maladie touche les personnes indifféremment de leur IMC (Indice de Masse Corporelle). Il est donc difficile en cas d’obésité de déterminer avec la seule apparence des membres inférieurs et/ou supérieurs si vous êtes atteinte de lipœdème

Vous trouverez ci-dessous par quels signes le lipœdème peut se traduire dans votre corps :

  • Le premier signe que l’on remarque généralement est un corps peu harmonieux. Vos membres inférieurs et/ou supérieurs ont un volume et une apparence différente du reste de votre corps ?
  • Vous avez tenté de perdre du poids, à l’aide de régime et de sport, et seules certaines parties de votre corps ont “réagi”. Votre taille est devenue fine et vous n’avez noté aucune évolution positive sur vos membres inférieurs/supérieurs malgré un régime et de l’exercice. 
  • Les zones atteintes sont très sensibles au toucher et à la pression, cette sensibilité peut varier d’une personne à l’autre.
  • La fragilité vasculaire liée au lipœdème se traduit par l’apparition spontanée d’hématomes sur les zones atteintes. Ces hématomes disparaissent difficilement et peuvent laisser des marques.
  • Vous avez noté un élargissement de vos membres inférieurs qui s’arrête au niveau des chevilles, vos pieds ne sont pas touchés ; de même pour les membres supérieurs l’élargissement des tissus s’arrête au niveau des poignets. Vos mains gardent une apparence normale.
  • Vous ressentez un gonflement, une lourdeur des zones touchées.
  • Dans certains cas avancés du lipœdème, vous remarquez une perte de mobilité. Une faiblesse musculaire pouvant entraîner des difficultés à vous mouvoir, entraînant une démarche anormale.

L’ensemble de ces signes doit vous alerter sur la possibilité d’être touchée par le lipœdème. Vous pensez être atteinte par cette pathologie ? Il faut maintenant en parler à un professionnel de santé (médecin généraliste, angiologue, chirurgien…). Une prise en charge rapide de la maladie permet une meilleure vie avec celle-ci.